Autres Infos

(0 votes, moyenne 0 sur 5)
COMPOSANTES DU STRESS - Comprendre le stress, c'est aussi parvenir à définir précisément les 3 composantes du stress. Agent de stress, source de stress, réaction de stress, attitude face au stress. FORUM0 sur 50 basé sur 0 votants.


COMPOSANTES DU STRESS

Comprendre le stress, c'est aussi parvenir à définir précisément
les 3 composantes du stress

Il faut le savoir : Le stress constitue une "réaction réflexe", psychologique et physiologique de notre organisme face à une situation difficile et qui lui demande une adaptation.

Trois éléments, pouvant être arrangés entre eux de façon très variables, permettent de définir un état de stress.

L'Agent de Stress ou la Source du Stress

L'agent de stress ou la source du stress est le stimulus qui survient et auquel il convient de s'adapter. Ce stimulus de stress peut être d'ordre physique, mental, social voire émotionnel. Le stimulus du stress peut être d'ordre mineur (dispute légère), important (décès, déménagement), positif (des fiançailles) ou négatif (un conflit), exceptionnel (intervention chirurgicale) ou constant (un travail trop prenant), prévu (un concours) ou inattendu (un incident), etc.

Le stress peut également être d'ordre physiologique. Ce stress physiologique peut être causé par des événements comme une blessure ou un coup de froid, puisque l'organisme doit modifier sa chimie pour y réagir. La prise de médicaments peut également être aux fondements d'une période de stress.

Le manque de stimulation peut quant à lui aussi créer du stress.

Réaction de Stress

Lorsque le corps rentre en période de stress, des réactions physiologiques immédiates rentrent en jeu, nous mettant en position de réagir à la situation de stress.

L'augmentation du rythme cardiaque, la constriction des vaisseaux sanguins ou encore la montée d'adrénaline sont les principales réactions de notre corps face à une situation de stress.

Si ces réactions "normales" au stress persistent au-delà du temps nécessaire au corps pour réagir à la situation de stress, ces mécanismes "naturels" engendrent alors des conséquences défavorables tels des malaises physiques ou des malaises psychologiques.

Attitude face au Stress

Notre attitude face à une situation de stress est enfin la dernière composante de stress qui a été isolée comme pouvant définir le stress.

L'intensité, la force de la réaction d'un individu face à une réaction de stress est directement liée au message dispensé au glandes endocrines par le cerveau d'un individu. Ce message est par ailleurs directement lié à la perception du stimulus par notre cerveau.

Prenons un exemple : Un retard de quelques minutes ne crée généralement pas de stress. Sauf si ce retard entrainera des conséquences fâcheuses ou importantes comme le risque d'une perte d'emploi ou le risque de ne pas en décrocher un ! En allant plus loin et en conservant ce genre d'exemple, le cerveau peut être amené à aller plus loin et à imaginer, à mettre en place un autre "scenario catastrophe"... dans le cas où l'individu est empreint de ponctualité par exemple.

Notons enfin qu'une attitude négative ou des attentes pouvant être jugées irréalistes donnent généralement lieu à des problèmes de stress.

 

Les Informations sur le Stress peuvent intéresser vos ami(e)s

Partagez le site pour qu'eux aussi puissent en profiter !