Autres Infos

(0 votes, moyenne 0 sur 5)
STRESS, ANGOISSE et ANXIETE - Caractéristiques, différences entre Stress, Angoisse et Anxiété. Informations, description pour mieux comprendre et gérer les symptômes, Définitions simples, claires et précises de ces 3 maux. FORUM0 sur 50 basé sur 0 votants.


STRESS, ANGOISSE et ANXIETE

Caractéristiques, différences entre Stress, Angoisse et Anxiété
Informations, description pour mieux comprendre et gérer les symptômes,
Définitions simples, claires et précises de ces 3 maux

Définition et caractéristiques du Stress

Pour certains, la définition du stress est simple : Le stress est la réponse de l'organisme aux contraintes qu'il subit !

Le stress est ainsi une réaction de l'organisme à un effort, une sensation, une impression extrême ou importante.
En général,l le stress active un processus hormonal et nerveux fondé sur un état d'alerte, ce qui explique l'augmentation du rythme cardiaque et de l'état de vigilance.

Définition et caractéristiques d'une Angoisse

L'angoisse est un état de l'ordre du vécu et sans objet, face à laquelle il n'y a pas de solution. Lors d'une crise d'angoisse, il est observé une "immobilité de l'esprit".

On relève plusieurs intensités d'angoisse :

  • La crainte, qui est une petite peur
  • La terreur, paralysante, qui tend à déformer la perception. Il y a une introduction dans l'imaginaire
  • L'horreur, avec impression de dégoût, de recul par rapport à la réalité
  • L'effroi, avec des réactions paralysantes
  • La panique, où l'imaginaire tient une place importante et empêche l'analyse sereine de la situation, entraînant des ripostes exagérées.

Quelles sont les manifestations physiques d'une angoisse ?

Les manifestations physique liées à une crise d'angoisse peuvent se déceler grâce à la combinaison de plusieurs symptômes. Parmi lesquels :

  • Avoir la gorge serrée
  • Avoir du mal à respirer. A noter que certaines crises d'asthme sont souvent liées à des manifestations d'angoisse
  • Certaines manifestations cardiaques
  • Des problèmes vasculaires
  • Des problèmes céphaliques
  • Etc.

Trois types d'angoisse : Psychose, Etats limites et Névrose

  • La Psychose
    Cette structure correspond à des frustrations précoces maternelles et à une impossibilité fonctionnelle de l'enfant de dégager son propre Moi de celui de la mère. Il y a fixation à ce stade, pré-organisant le Moi de manière psychotique. L'angoisse est alors une angoisse de morcellement. L'enfant n'a pu accepter cette frustration excessive et a construit sa réalité: la fusion
  • Les Etats-limites
    Ils correspondent aussi à des expériences de perte de l'Objet idéal, avec traumatisme. L'expérience est trop précoce par rapport à la maturité psychique. On aura affaire à une angoisse de perte liée à la dépendance anaclitique
  • La Névrose
    L'évolution est moins traumatisante jusqu'à la période oedipienne où surgit un conflit Pulsion/Surmoi, ou Désir/Défense deuxième topique freudienne. Il y a survenue de l'angoisse de castration, angoisse de faute vécue dans le présent mais centrée sur le passé oedipien

Définition et caractéristiques de l'Anxiété

L'Anxiété est quant à elle un sentiment proche de l'angoisse, mais relatif à une difficulté réelle, bien qu'intense. Ce sentiment est, a contrario de l'angoisse, maîtrisable.

L'Anxiété se révèle par un sentiment d’appréhension, de crainte diffuse dont l’origine peut soit être identifiée ou s’avérer être sous-jacente, relevant du domaine de l’inconscient. En cas de crise et de sentiment d’insécurité intense, la personne amplifie son état de nervosité et entre dans un état névrotique. Celui-ci va se présenter sous plusieurs formes : névrose hypocondriaque, névrose hystérique, névrose phobique, névrose obsessionnelle.

Chez un individu, l’Anxiété peut se traduire par différentes manifestation

  • Des sueurs
  • Une transpiration exagérée
  • Des vertiges
  • Des troubles physiques pouvant aller jusqu’à une perte de connaissance

Les signes d'Anxiété font partie des réactions humaines face à des événements normaux ou habituels. Pour autant, ces signes d'anxiété finissent par devenir incommodants lorsqu'ils induisent un état de souffrance psychologique. Ainsi, lorsqu'un individu ne parvient plus à gérer sa vie professionnelle, sa vie sociale, sa vie familiale,... il se retrouve à devoir faire face à un malaise plus profond. C'est ainsi le cas de l'Anxiété "pathologique", importante à traiter.

Dans des cas plus graves, l'Anxiété peut provoquer des réactions beaucoup plus importantes et donc plus graves pour la santé de l'individu qui la subit :

  • Perte de perception de son environnement
  • Perte de perception du temps
  • Perte de certaines de ses émotions

Dans ce genre de crise d'anxiété, assimilable à une attaque de panique, la crise survient de façon inattendue. Cette pathologie doit alors être traitée, souvent sur le long terme, dans le cadre d'une psychothérapie globale.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Les Informations sur le Stress peuvent intéresser vos ami(e)s

Partagez le site pour qu'eux aussi puissent en profiter !